sureau_vert.png
sureau_vert.png
sureau_gris.png

AGE DE BRONZE

L’utilisation du Sureau remonte à l’Âge du Bronze. Des archéologues ont, en effet, découvert de nombreuses traces de la présence du Sureau sur différents sites, datant de cette époque, et particulièrement dans les Alpes suisses et italiennes.

ANTIQUITE

À l’Antiquité, les grecs ainsi que les romains utilisaient le Sureau dans leur quotidien que cela soit pour traiter divers 

sureau age de bronze histoire depuis quand dame sureau damesureau

maux, pour le plaisir de le déguster ou tout simplement pour utiliser ses propriétés colorantes tant au niveau cosmétique que textile. Ils lui donnaient notamment des vertus de protection des dieux à celui qui en était propriétaire puisqu’il était considéré comme la nourriture des dieux.

A cette époque, Hippocrate et Galien (médecin grec du IIème siècle) eux-mêmes ventaient les vertus thérapeutiques de cet arbuste. Le sureau permettait, selon ce dernier ainsi que Pline l’Ancien [ayant déjà jeté les bases de la médecine moderne un siècle avant], de contrer les catarrhes ainsi que les excès de mucus. 

Taj Mahal sureau inde ayurveda  pharmacopée utilisation medecine ayurvedique dame sureau damesureau

INDE
MEDECINE AYURVEDIQUE

sureau_vert.png

En Inde, le Sureau fait partie de la pharmacopée de la médecine ayurvédique depuis des siècles, son savoir ayant voyagé en Asie depuis la Grèce Antique.

Le bois de Sureau, étant creux, il a longtemps été l’élément de base à la confection de flûtes ainsi que de sarbacane.

sureau_vert.png

AMERIQUE DU NORD

En Amérique du Nord, c’est son cousin, le sureau blanc (Sambucus canadensis) qui était très populaire auprès des peuples amérindiens ; les mêmes vertus lui étaient conférées grâce à une composition fortement semblable.

Les Celtes et Germains, quant à eux, proféraient des pouvoirs magiques au Sureau. En effet, dans la tradition celtique, cet arbuste est associé à la mort. Les druides confectionnaient des flûtes qui leur permettaient de se protéger de sortilèges ainsi que d’entrer en contact avec le monde des morts, des âmes disparues. Il était notamment beaucoup utilisé comme plante médicinale.

sureau amerique du nord amerindiens utilisation plante medicinale dame sureau damesureau
sureau moyen age utilisation vertus pharmacopée sorcières dame sureau damesureau

MOYEN AGE

sureau_vert.png

Au Moyen-âge, il fût réputé et apprécié pour ses vertus purificatrices et était considéré comme ‘la pharmacie accessible à tous' avant de devenir désuet. Le Sureau fut, de plus, utilisé dans la cosmétique pour assainir ou éclaircir la peau, atténuer les taches de rousseur ou encore colorer les cheveux. Au printemps, on en buvait de grandes quantités afin de purifier l'organisme des toxines accumulées durant l'hiver. On dit même que certains vins auraient été adultérés avec du Sureau. 

Sculptures Anciennes
sureau_vert.png

 

 

Au 17ème siècle, les Européens et particulièrement les Anglais appréciaient cet arbuste et le transformaient de manière à le déguster sous diverses formes : gelée, vin, sirop,…

Selon l’abbé Kneipp (1821-1897), les feuilles étaient utilisées pour détoxifier et nettoyer le corps tout entier. La seconde écorce, quant à elle, était prescrite en décoction comme diurétique, laxatif, anti-rhumatisme et anti-goutteux. Aujourd’hui, en raison de l’acide cyanhydrique qu’elles contiennent, bien qu’en petite dose, la consommation des feuilles et des écorces n'est plus recommandée.

DIX-SEPTIEME SIECLE

Herbes naturelles plantes sureau se soigner europe 17 dame sureau damesureau fleurs baies

 

De 1890 à 1920, les fleurs et baies de Sureau ont été inscrites

dans la pharmacopée américaine.

etudes scientifiques sureau baies fleurs analyse bienfaits vertus dame sureau damesureau

VINGTIEME SIECLE

En 1986, la Commission E, organisme gouvernemental allemand, approuve son usage médicinal pour le traitement du rhume.

En 1999, l'Organisation Mondiale de la Santé officialise et reconnait l’utilisation traditionnelle du Sureau pour la sudation et son efficacité dans la fluidification des sécrétions bronchiques (et donc diaphorétique).

De multiples études scientifiques, mondialement reconnues, traitent du Sureau et de ses bienfaits.

 

Parmi celles-ci, en 1995, un essai clinique à double insu avec placebo mené dans un kibboutz israélien au cours d’une épidémie de grippe a démontré que l'administration d’un extrait de baies de Sureau était nettement supérieur au placebo pour le soulagement des symptômes de la grippe. Au bout de deux jours, 93,3% des sujets traités au Sureau voyaient déjà un soulagement significatif de leurs symptômes, tandis, qu’il a fallu attendre six jours pour que 91,7% des personnes du groupe placebo aient une amélioration similaire.

sureau_vert.png
sureau_vert.png

VINGT-ET-UNIEME SIECLE

D'autres études faites en 2007, 2014, 2018, 2019,... corroborent et démontrent l'efficacité du Sureau.

De manière générale, voilà ce qui ressort de ces recherches scientifiques: le Sureau est mondialement utilisé en cas de refroidissement ou de grippe principalement grâce à la présence de vitamine C et de polyphénols et est aussi, un remède efficace contre certaines infections bactériennes, infections pulmonaires et virus influenza A/B.

Des recherches sont en cours concernant l'efficacité du Sureau contre le virus Covid-19.

Des échantillons de pipetage