VERTUS
DES FEUILLES & DES TIGES

sureau_gris.png

Le sureau est un bon répulsif naturel. En agriculture biologique, il s’avère être un allié intéressant. Il attire effectivement les oiseaux qui favorisent l’élimination des insectes ; il est d’ailleurs conseillé d’en planter dans les vergers ainsi qu’en sous étage des sous-bois. Les syrphes, quant à eux, sont aussi attirés par les pucerons qui colonisent l’arbuste, dont ils se nourrissent. Les feuilles du Sambucus nigra accélèrent la décomposition du compost en favorisant les lombrics, permet de combattre le mildiou et les pucerons lorsque macérée en purin et repousse également les rongeurs indésirables.

De manière générale, le Sureau attire les pucerons et donc débarrasse les rosiers et autres plantes du jardins ou potager.

Les feuilles du sureau

 

!!! La présence d’acide cyanhydrique et d’oxalate de calcium dans le Sureau n’en permettent pas la consommation (à même titre que les écorces). La présence de deux glycosides cyanogéniques (sambunigrine et vicianine) les rendent toxiques.

 

Cependant, il est possible de les utiliser de différentes manières : en cataplasme, en les plaçant dans les terriers, en purin, en hummus.

 

Les feuilles  sont :

  • Antinuisibles

  • Répulsives

De manière plus générale, elles permettent donc de lutter contre 

* Les chenilles,

* Les pucerons,

* Les piérides du chou,

* Les rongeurs,

* Les taupes

! Des études sont en court dans des fermes aquacoles chiliennes pour démontrer l’efficacité contre des agents pathologique.

L’écorce et tiges

 

 !!! La présence d’acide cyanhydrique et d’oxalate de calcium dans le Sureau n’en permettent pas la consommation (à l’instar des feuilles). La présence de deux glycosides cyanogéniques (sambunigrine et vicianine) les rendent toxiques.

L’écorce de sureau peut servir à la confection de flutes, happeaux, hôtels à insectes, bâtons en tout genre,…

sureau_clair.png