sureau_gris.png
SAMBUCUS NIGRA= ARBRUSTE
Zones boisées
Bords des champs
cueillette sureau fleurs baies dame sureau damesureau
Zones humides
Haies
Jusqu'à 10m
Jusqu'à 100 ans

Sambucus nigra affectionne les zones humides, boisées, les haies ou encore les bords de champs et se différencie des autres Sambucus par le fait d'être un arbrisseau ou arbustre. En hiver donc, et contrairement à d'autres, son bois ainsi que ses branches sont encore observables en hiver.

Il est rustique, peut mesurer jusqu'à 10m de haut, pousse rapidement dans une terre basique voire neutre (riche en azote et en nitrate) et peut vivre même jusqu'à 100 ans!

sureau feuilles branches feuille branche dame sureau damesureau dentelé opposé folioles simples velues nervures sambucus

Les feuilles de Sambucus nigra sont des feuilles dites 'caduques' (c'est-à-dire : composées et opposées). 

Elles  se composent de cinq, parfois sept, 'folioles simples' pointues et dont le bord est dentelé; elles sont, notamment, légèrement velues au niveau de leurs nervures.

Malgré la beauté de leur symétrie, frictionnées, elles dégagent une odeur désagréable.

Les vieilles tiges sont boisées, parsemées de 'lenticelles' très visibles tandis que les plus jeunes restent lisses, vertes avec des lenticelles plus discrètes.

Le Sureau noir peut notamment être reconnu par sa moëlle blanche, semblable à du polyéstyrène que comportent ses tiges lorsque vous les brisez.

Il peut se développer avec à sa base un tronc (arbrisseau), voire plusieurs (arbuste).

tiges tige branches branche sureau boisé lenticelles sambucus moelle blanche tronc arbuste

Les inflorescences sont dirigées vers le ciel et disposées en grappes appelées 'corymbes'.

890A9472.JPG

Souvent appelées "ombelles" avec erreur puisque les pédoncules floraux et fruitiers sont disposés de manière inégale et étagés sur la tige contrairement à l'ombelle qui a des axes pédonculaires de même taille et rattachés en un seul et même endroit de la tige principale. 

corymbes sureau fleurs dame sureau damesureau ombelles ombrelles
sureau fleurs corymbes dame sureau damesureau ombelle ombrelle

Chaque grappe est constituée d'une multitude de petites fleurs de couleur crème lors du printemps et qui se transforment en baies en été, lorsqu'elle sont mûres et gorgées de soleil. 

A y regarder de plus près, chaque fleur est composée d'une corole de 5 pétales ovales de couleur blanche qui sont disposés en étoiles et séparés 'd'anthères jaunes'.

Pour l'anecdote, les fleurs de Sambucus nigra ont la particularité d'être "hermaphrodites" (ou bisexuée): c'est à dire qu'elles contiennent, à la fois les organes reproducteurs mâles dit 'étamines' (au nombre de 5) et à la fois les femelles dit 'pistils'.

sureau fleur fleurs anthères pistils pétale sambucus dame sureau damesureau anatomie
sureau fleurs jaunes crème blanche odeur fruité vanillecitronné dame sureau damesureau

Le parfum, aux notes citronnées et miellées, que dégagent les fleurs de sureau est délicat, sucré et fin.

Cependant, pour certains nez, le mystère reste entier: le parfum de certaines fleurs s'apparente à de l'urine.

La floraison, ou ‘phénophase’, débute environ à la mi-mai pour se terminer un mois après; voire vers la fin juin avec de la chance.

La cueillette des fleurs se fait à maturité et, de préférence le matin, de manière à bénéficier de tous leurs arômes. Nonobstant le fait que prises trop mûres, leur parfum est moins puissant, les fleurs offrent un goût délicat de vanille citronnée, d'amande et de litchi.

N'étant pas des fleurs mellifère, au vu de la quasi absence de nectar, elles sont cependant

"BEE friendly", car permettent aux abeilles de faire le relais au "trou miellé" et de se nourrir entre le printemps et l'été.

De nombreux autres insectes pollinisateurs ou non sont attirés par le Sureau et permettent d'assurer l'équilibre de chaque biotope.

baies de sureau dame sureau damesureau

Les fruits de 6 à 8 mm de diamètre, toujours disposés en grappes mais retombant vers le sol cette fois-ci, sont quant à eux: noirs - violets et contiennent trois pépins. Lors de la cueillette, vous pourrez le distinguer rapidement des variétés toxiques qui, elles, ont des baies semblables mais dirigées vers le ciel!

! Les baies de Sureau noir, bien que consommables, ont une tendance à provoquer des nausées, des vomissements et diarrhées si elles sont consommées crues. De plus, consommées en grande quantité, elles deviennent laxatives voire purgative malgré une cuisson préalable.